On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe, mais sur le nombre de fois qu’il se relève

Jigoro Kano

Accès comité

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La légende du docteur Akiyama

Le chêne résiste et se brise, le saule ploie et survit...

Le chêne et le sauleIl y a très longtemps vivait au Japon un certain docteur Akiyama. Lors d’un voyage en Chine, il fit la connaissance, en Mandchourie, d’une secte religieuse qui pratiquait une sorte de self-défense basée sur la connaissance du corps humain. Le docteur ne put prendre part aux entraînements mais fut autorisé à regarder les exercices. La discipline, qui s’appelait hakuda, permettait de se défaire d’un adversaire armé et visiblement plus fort. De retour au Japon, il essaya d’enseigner ces techniques à sa famille. Mais comme il n’avait pas pratiqué, il ne comprit pas le principe de base du hakuda. Ce principe, il le trouva d’une manière très naturelle. Il constata que durant l’hiver, les grosses branches du chêne se cassaient sous le poids de la neige, alors que les fines branches du saule se pliaient et rejettaient la neige. Voilà ce qu’était l’esprit du hakuda : employer la violence et le poids de l’adversaire pour le terrasser. Il nomma cette nouvelle méthode de combat le jiu jitsu, l’art doux.

 

 

Références

http://www.noomba-sport.com/ju-jitsu-traditionnel/details/legende-docteur-akiyama/

http://www.zenimages.ca/le-chene-et-la-saule-film/




Copyright © Budo Club Courtételle 2014